PROJET EOLIEN DE KER ANNA : FIN DE L'ENQUÊTE PUBLIQUE, LES HABITANTS DE LA REGION ATTENDENT MAINTENANT LA DECISION DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR PUIS CELLE DU PREFET

...Lire en bas de page

PLUMIEUX ou la démocratie confisquée

Pierrick Le Cam maire de Plumieux avec une partie de son conseil municipal ont décidé de densifier l'éolien tous azimuts sur cette commune de 1039 âmes.

- parc éolien de La Lande .........................................en service depuis 2010 (8 turbines)

- parc éolien de Ker Anna.........................................enquête publique à venir (5 turbines)

- parc éolien de St Leau - Les Landiers................suspendu (4 turbines)

- parc éolien de Quillien............................................études en cours (4 turbines)

- parc éolien de Péhart...............................................études en cours (4 turbines)

- parc éolien de Porcollois Bilhaut........................ suspendu (8 turbines)

 

Le 17 juillet 2015, le conseil municipal de Plumieux cède à la levée de boucliers des riverains de Porcollois et Bilhaut et s'oppose finalement à l'étude d'un parc éolien de 8 aérogénérateurs à proximité de ces villages.
Les projets éoliens acceptés par la mairie de Plumieux totalisent (34 - les 8 de Porcollois) soit 26 machines réparties sur, et en limite immédiate de cette commune (St Étienne du Gué-de-Lisle), un record !

26 éoliennes aux abords de Plumieux ! qu'en pensent les habitants et riverains de cette commune, sont-ils informés et d'accord avec un tel déferlement de grandes éoliennes dans leur paysage ?

Témoignages éloquents d'habitants de Laprugne dans l'Allier.

 

Ouest France 10/07/2015
Pierrick Le Cam maire de Plumieux répond aux questions posées par le journal:

Le maire qui a autoriser le développement de 2 projets s'ajoutant à 3 autres dont 1 en service depuis 2010
et 2 sur le point d'aboutir en 2016-2017 annonce des discutions et donne le ton "Comment refuser à un
agriculteur de mettre des éoliennes dans son champ, si celles-ci lui procurent des revenus ?"

S'agirait-il alors d'une histoire de gros sous et de petits arrangements entre amis ?
Et les riverains qui vont en subir les nuisances pendant plus de 20 ans ? leurs familles? leur patrimoine dévalué ? ...pas un mot.

N'est-il pas facile de confier au préfet la décision finale (permis de construire), quand on sait que la décision première (lancement des études éoliennes) est du ressort du maire ?

 

Un projet éolien engagé est pratiquement assuré d'aboutir.

Complicité d'un maire intéressé ? naïveté ou collusion des élus ? docilité d'une population dispersée et désinformée ? intérêts des propriétaires terriens ? Plumieux vend son âme et sacrifie ses habitants.

 

Parcs Éoliens de Ker-Anna / Saint Leau - Les Landiers

Société mère : Quénéa Energie Renouvelable
Société locale: Les Landiers Énergie SAS

Nombre prévu : 10 éoliennes dont 9 sur Plumieux

Mercredi 29 Février 2012
Réunion du conseil municipal: PARC ÉOLIEN. La Société Quenea Énergie Renouvelable de Carhaix (29) est venue présenter les modifications du futur Parc Éolien de Ker-Anna et des Landiers. Le parc comptera 10 éoliennes, 9 à Plumieux et une à Saint-Étienne. Le dépôt de la demande du permis de construire est prévu en septembre 2012 pour les travaux en 2015.

 

Vendredi 13 décembre 2013
A la mairie de Plumieux, de 9H00 à 12H30 lors d'une porte ouverte, la société Quénéa énergies renouvelables met à disposition du public les études en cours sur le développement du projet de leurs parcs éoliens de Ker-Anna et des Landiers


Vendredi 18 juillet 2014
Réunion du conseil municipal: Pour les parcs éoliens des Landiers et de Ker Anna, le conseil décide d'accepter la rémunération proposée par la société Les Landiers Énergie SAS, pour l'implantation du poste de livraison et le passage d'un réseau électrique souterrain sur la commune de Plumieux.

 

3 décembre 2014

Un dossier d'autorisation unique est déposé:

- pour le parc de Keranna - St Leau (4 éoliennes sur Plumieux et une sur St Etienne du Gué-de-Lisle).

- pour le parc des Landiers (4 éoliennes sur Plumieux)

 

9 décembre 2015.

Les 2 dossiers d'autorisation unique déposés le 3 décembre 2014, dans le cadre de leur instruction, font l'objet d'un complément d'études par le porteur de projet Quenea Energie SAS.

 

28 janvier 2016

La DREAL Bretagne rédige sa réponse pour le projet Keranna / Saint Leau
http://www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/3108_avis_ae.pdf

ainsi que pour le projet éolien des Landiers.

http://www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/3109_avis_ae.pdf

...tout est prêt pour l'enquête publique, une "farce" dont l'issue est écrite d'avance.

 

Les Plumetais l'ignorent peut-être, mais les services instructeurs et le promoteur éolien ont passé sous silence des éléments rédhibitoires de nature à annuler ces projets.

 

24 Mars 2016

À l'occasion du conseil municipal, les chantiers éoliens ont été présentés.

Le maire indique que les parcs éoliens de Ker Anna et des Landiers seront prochainement présentés aux services préfectoraux en vue de leur validation . L'enquête publique s'en suivra.

Concernant les 2 autres centrales éoliennes en projets sur Quillien et Péhart, les différentes phases d'études sont commencées et seront menées à leur terme. Personne n'en doute.

article Ouest France

article Le Télégramme

Parc éolien de Quillien

Société : Maïa Éolis, de Lille
projet initial : 6 éoliennes de 3.2MW chacune
puissance installée prévue: 19.2 MW

 

Jeudi 19 mai 2016 :

Maïa Eolis annonce dans la presse qu'elle  assurera une permanence concernant son projet éolien autour de Quillien, à la mairie de PLUMIEUX de 12H00 à 20H00.

Ce mode opératoire permet au promoteur éolien d'écrire dans son dossier qu'il a rencontré la population ( ! ! ! )

 

 

OUEST FRANCE / 21-05-2016

Dans le cadre des études de faisabilité du projet éolien de Quillien, la société Maia Eolis a invité, jeudi 19 mai 2016, les Plumetais à une réunion publique d'information, à la mairie de Plumieux.

Selon le journal OF, cette réunion publique d'information s'est passée dans le calme et sereinement dans le respect des convictions (divergentes) de chacun, mais si une enquête publique devait être lancée (elle le sera si personne ne bouge), ce ne serait pas avant le mois de décembre (comprenez que les baux emphytéotiques sont déjà signés avec les propriétaires terriens et que les sites d'implantations sont parfaitement déterminés).

À ce moment-là chacun pourra noter par écrit ses choix et ses demandes. (le respect des convictions des Plumetais-ses saturés de parcs éoliens, trouvera-t-il alors un écho démocratique  à la préfecture de Saint-Brieuc ?)

 

Le dépôt du permis de construire pour 4 éoliennes près de Quillien envisagé pour Décembre 2016

 

28 Novembre 2016

Dépôt de la demande d'autorisation unique auprès de la préfecture pour un parc de 4 éoliennes situé entre Quillien et le Chef du Bos.

 

La municipalité actuelle, en place depuis le 30 Mars 2014 a donné le feu vert à ce projet qui lui avait été présenté le 8 Décembre 2014 par la Sté Maïa Eolis.

L'enquête publique est prévue pour 2017 :

Article le télégramme 25-01-2017

 

27 juillet 2017

Ouest France indique qu'une demande de compléments pour le projet éolien de Quillien a été demandée par les services de l'État à la Sté ENGIE Green (née de la fusion entre Futurs énergies et Maia Eolis) dans le cadre de la demande d'autorisation unique déposée le 26 Novembre 2016 auprès de la préfecture de Saint-Brieuc.

Une seconde présentation du projet aux habitants de la région (futures victimes de ce parc) devrait être organisée à la rentrée selon l'industriel Engie Green.

 

 22 Août 2017

Plumieux : un vent de contestation souffle sur les éoliennes

Le collectif La Plum'au Vent indique dans Ouest France avoir déjà recueilli 721 signatures exprimant le mécontentement face au déferlement de projets éoliens à Plumieux"

La population prend conscience de la situation, laissant envisager une forte contestation citoyenne et très probablement un rejet à terme de ces installations aussi néfastes qu'inutiles.

 

Parc éolien de Péhart

Société : Valorem
Nombre de machines prévu à l'origine : 5 à 7 éoliennes
Puissance installée prévue: 22 à 38.5 MW (ce qui implique des machines particulièrement imposantes)

Ce parc viendrait s'inscrire dans une continuité visuelle de la centrale éolienne P & T Technologie constituée de 8 turbines de 150m sortie récemment de terre sur la Ferrière - Plémet.

En novembre 2004, les zones à sacrifier en Centre Bretagne étaient ainsi définies par le Syndicat Mixte du Pays Centre Bretagne présidé par Guy Le Helloco qui conclue sans sourciller : "les débats qui ont suivi ces présentations n’ont pas révélé, parmi la population locale,
d’oppositions marquées à l’implantation de parcs éoliens"  Combien parmi la population locale était au courant d'un projet d'une telle ampleur et de ses conséquences ?

Aujourd'hui, une association composée de citoyens de la commune de PLUMIEUX a vu le jour pour dénoncer et s'opposer à cette hystérie éolienne.

http://www.laplumauvent.com/fr/

https://fr-fr.facebook.com/plumieux/

La carte ci-contre, extraite de la cartographie de la DREAL Bretagne, indique les zones à sacrifier, des ZDE qui apparaissent telles des métastases invasives,  définies par les différentes communautés de communes autour de PLUMIEUX.

 

 

19 Octobre 2017

PLUMIEUX : Vers un abandon des projets éoliens ?

Le collectif La Plum’au vent, opposé au déferlement éolien sur PLUMIEUX, avait donné la parole aux plumetais-ses au travers d'une pétition qui a recueilli 673 signatures sur les 814 adultes que compte la commune, soit 82,67 % d'une population exaspérée.
Face à cette situation, lors de la séance du jeudi 19 Octobre 2017 en présence du collectif, le conseil municipal a été amené à se  prononcer pour ou contre les projets éoliens dans la commune.
- projet éolien des Landiers : 2 votes pour, 7 contre 
- projet de Ker-Anna : 3 votes pour, 6 contre 
- projet de Quillien : 9 votes contre
- projet de Pehart : 9 votes contre
C'est bien la totalité des projets éoliens qui a été rejetée à Plumieux, conformément à l'avis exprimé par  la population.

Un 1er succès pour le collectif et la population qui suivront maintenant de près, le sort qui sera réservé  aux 4 projets éoliens.

Article Ouest France

 

 25 Octobre 2017

Avec Ouest France : Pierrick Le Cam revient sur le vote du 19 Octobre.


Un 1er article (ci-dessus) était paru dans le Ouest France le lendemain du vote du conseil municipal qui avait exprimé le rejet des 4 projets éoliens sur la commune.

4 jours après ce 1er article, les intéressés ne pouvaient en rester là.
Avec le journal Ouest France, un média ardant défenseur de l'éolien, Pierrick Le Cam, maire de Plumieux revient 5 jours avant  ...et s'interroge :
"Le conseil municipal peut-il refuser des études d’implantation d’entreprises pour s’installer dans la commune ?"
Le conseil municipal n'aurait-il pas vocation à exprimer la volonté motivée des Plumetais-ses ?
le maire s'interroge à nouveau :
« a-t-on le droit de refuser de regarder les bénéfices financiers pour la commune et la communauté de communes ? »
N'a-t'on plutôt pas le devoir de considérer en priorité la souffrance des riverains avec la longue liste des nuisances produites pas ces installations ? Les riverains victimes de ces parcs dans la région sont là pour en témoigner.

Le facteur de charge nullissime de 16 à 20% de l'éolien en Bretagne ?...etc ...etc

« et si les éoliennes ne s’implantent pas à Plumieux, elles s’implanteront dans des communes voisines, qui en tireront également tous les bénéfices financiers ».
Rien n'est moins sûre, les habitants et les élus échaudés des communes voisines qui subissent au quotidien les conséquences de ces éoliennes sont loin d'en réclamer, bien au contraire.

Finalement, le maire souhaite plutôt prendre en compte les enquêtes publiques (à l'image de la mascarade d'enquête publique de Caro-Monterrein avec des cyberacteurs) avant de revoir à la baisse le nombre de signataires de la pétition recueillie par le collectif local.

Article Ouest France

À la lecture de cet article, nul doute que le maire de Plumieux n'épargnera pas ses efforts pour faciliter l'aboutissement des parcs éoliens sur sa commune au mépris de la population qui lui avait accordé sa confiance en mars 2014.

 

 

23 Janvier 2018

Projets éoliens à PLUMIEUX.

Afin de sécuriser la procédure d'autorisation, le préfet des Côtes-d'Armor sollicite à nouveau l'avis de l'autorité environnementale sur ce projet jugé particulièrement sensible au niveau local, préalablement à sa mise en enquête publique.

 

Pour Quillien, la société va organiser une nouvelle présentation ouverte aux administrés.

Pour Péhart, la société porteuse de projet va distribuer, début février, une lettre d'information expliquant le projet et proposant une campagne de financement participatif. Le 28 février, une permanence de présentation du dossier par Valorem ABO Wind, aura lieu à la mairie, à l'ensemble des administrés.

L'état et les porteurs de projets éoliens n'ont cure de l'avis des plumetais ou de leurs conseillers.

Après avoir flirté avec cette mafia, elle ne vous lâche plus ...la suite le confirmera.

 

09 Février 2018 Le collectif La Plum’au vent, qui avait donné la parole aux habitants de PLUMIEUX au travers d'une pétition, avait recueilli 673 signatures sur les 814 adultes que compte la commune, soit 82,67 % de la population opposée aux projets éolien sur leur commune.
Le jeudi 19 octobre 2017, le conseil municipal avait rejeté à l'unanimité la totalité des projets éoliens à Plumieux, conformément à l'avis exprimé par la population.

Valorem, porteur du projet éolien de Péhart, et Lendosphere, spécialiste du financement participatif dédié aux énergies dites "renouvelables", sont parfaitement informés du fort rejet des projets éoliens sur la commune de Plumieux.
Le lundi 5 février 2018, dans un déni éclatant de démocratie, les 2 acteurs de l'éolien industriel décident de lancer une offre de participation financière "citoyenne" à l'attention des habitants des onze communes situées dans les 6 km autour du projet de Péhart.

 

Une stratégie dont la finalité est de se remplir les poches en imposant leurs nuisances  à une population qui s'y oppose ...et plumer quelques pigeons au passage.

Article le Télégramme

Éoliennes : "acheter le silence" des gens

Projet éolien de Péhart (en bleu)
Projet éolien de Péhart (en bleu)

Mercredi 28 Février 2018

Lors de la réunion d'information, organisée par la société Valorem, le collectif « La Plum'au vent » a manifesté son opposition à tout nouveau projet d'implantation d'éoliennes sur la commune de Plumieux.

Article Le Télégramme

Jeudi 15 Mars 2018

Anne Charles, maire délégué de la commune voisine de La Ferrière ...et adepte de la langue de bois, silence sur le fond du dossier.

Article Le Télégramme


@ Hebdomadaire d'Armor
@ Hebdomadaire d'Armor

Mardi 3 Juillet 2018

Lors de la réunion du conseil municipal, la commune a été sollicitée par la société Valorem pour lui accorder le passage pour tout véhicule léger et lourd (véhicules de chantier et grue) sur le chemin rural du Bois Bily. Le conseil, « considérant le nombre important d’éoliennes présentes sur le territoire », a décidé par cinq voix contre et trois abstentions, de refuser l’autorisation de signer tous les documents relatifs à ce projet : les actes constitutifs de servitudes nécessaires à son implantation, sur tous les chemins ruraux, voies et parcelles communales, et tous les avenants à ces actes.

article Le Télégramme

 

Jeudi 5 Juillet 2018

Le conseil municipal est informé du refus par la préfecture, d’autorisation unique d’installation d'un parc éolien à Plémet, demandée par la société EDPR France Holding SAS; rejet également de la demande de la SARL Les Landiers Énergies à Plumieux et St-Etienne du Gué de l'Isle.

Pour le projet éolien de Ker-Anna, une enquête publique se tiendra du 27 août au 28 septembre. Le dossier sera consultable pendant la durée de l’enquête sur un poste informatique, à la mairie. À Plumieux : lundi 27 août (de 9 h à 12 h) et lundi 3 septembre (de 14H00 à 17H30) ; samedi 15 septembre (de 9H00 à 12H00) et vendredi 28 septembre (de 14H00 à 17H30). À Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle, le jeudi 20 septembre (de 9H00 à 12H00).

Article Le Télégramme



ENQUÊTE PUBLIQUE DU 27 AOUT AU 28 SEPTEMBRE 2018 POUR LA CONSTRUCTION D'UN PARC DE 5 ÉOLIENNES AVEC POSTE DE LIVRAISON À KERANNA

Avis et arrêté d’enquête publique

La mobilisation de la population sur les registres d'enquête publique ainsi que l'avis des conseils municipaux des communes suivantes : Plumieux, St-Etienne-du-Gué-deL'Isle, Coëtlogon, Plémet, La Ferrière, St-Barnabé, La Cheze, Le Cambout, La Trinité-Porhoët, Mohon, Les Forges, Bréhan et Rohan seront DETERMINANTS.

 

Article Ouest France

Article Le Télégramme

Une seule permanence du commissaire enquêteur pour le projet des éoliennes de Ker Anna est prévue le jeudi 20 septembre, à la mairie de Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle, de 9H00 à 12H00. Pour les personnes ne pouvant se déplacer pendant ce créneau horaire, il est possible de donner son avis, du 27 août au 28 septembre, pendant les heures normales d’ouvertures de la mairie sur le registre prévu à cet effet. Un mail peut aussi être envoyé à l’adresse : pref-enquêtes-publiques@cotes-darmor.gouv.fr ; un simple courrier postal peut également être adressé à la mairie de Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle ou à la mairie de Plumieux, au nom de Monsieur le commissaire enquêteur.

Dans tous les cas il est indispensable de bien préciser son nom et son adresse.
Il est aussi possible, même si l’on réside à Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle, de rencontrer le commissaire enquêteur à la
mairie de Plumieux, le lundi 3 septembre, de 14h00 à 17H30 ; le samedi 15 septembre, de 9h00 à 12h00, ou le vendredi 28 septembre, de 14H00 à 17 H30.

 

Habitants de la région, futures victimes de ce parc inutile, mobilisez vous!

 

 

 

Vendredi 28 Septembre 2018

L'enquête publique s'est terminée le 28-09-2018 à 17H30 en mairie de PLUMIEUX.

Une partie des contributions transmises par courriels a été mise en ligne sur le site de la préfecture des côtes d’Armor :

http://www.cotes-darmor.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Installations-classees-industrielles/Enquetes-publiques/projet-parc-eolien-site-de-Keranna-PLUMIEUX-et-St-ETIENNE-DU-GUE-DE-L-ISLE/contributions-enquete-publique