L'éolien en BRETAGNE, un CANCER qui gagne du terrain.

Plus de 230 éoliennes autour de la forêt de Lanouée

En quelques années, notre région a vu son paysage artificialisé et son horizon mutilé par la construction de 25 parcs éoliens dans un rayon de 20km autour de la forêt de Lanouée ...auxquels il faut ajouter une dizaine de parcs en projets. Un juteux business qui ne produit presque pas de courant mais qui enrichit une puissante caste politico-industrielle qui agit dans l'ombre.

La corruption idéologique, politique et financière gangrène notre région jusque dans nos mairies.

Les promoteurs encouragés par  la disposition de certains élus avec la collaboration active des communautés de communes, ne cessent de mener des prospections à la recherche de zones distantes de 500m des habitations. (prospections menées en toute discrétion sur les communes de La Chapelle Caro, Guégon, Plumieux, Rohan, Réguiny, Pleugriffet, Ménéac, Evriguet, la Trinité-Porhoët ...)

Actuellement les parcs construits et en projets dans un périmètre de 20km autour de la forêt de Lanouée totalisent  plus de 230 éoliennes, un cataclysme paysager impensable il y a quelques temps encore.

 

Télécharger
Parcs éoliens construits et en projets autour de la forêt de Lanouée
éoliennes-rayon 20Km.pdf
Document Adobe Acrobat 81.2 KB

L'OLIGARCHIE DE LA PIEUVRE ÉOLIENNE

Aujourd'hui, le lobby éolien est constitué d'un puissant cartel politico-financier qui collabore pour :

- infiltrer l'état à tous les niveaux

- rédiger des propositions de lois ...que s'empresse 

   de voter l'assemblée nationale.

- investir et acheter les médias

- enfumer les français avec un discours infantilisant

- se remplir les poches en couvrant notre pays de 25 000 éoliennes improductives de 75 à plus de 80%. (50 000 machines envisagées pour 2030 !)

Des gratte-ciels à hélices intermittents, peu productifs et climaticides car dépendants de centrales à CO². Des installations dispendieuses (1 million d'euros le Mw) qui vampirise les crédits à la recherche de réelles solutions alternatives et les investissements pour l'isolation des bâtiments, massacrent déjà nature et paysages et pourrissent la vie des gens.

Les sommes d'argent en jeux sont colossales, les lobbyistes de l'éolien ont la main mise sur la politique énergétique à tous les niveaux du plus haut à la base de la pyramide de l'état. Des textes de lois ahurissants visant à faciliter l'implantation des parcs éoliens sont adoptés au parlement qui n'hésite même plus à bafouer le principe de précaution en terme de santé publique.

Corruption, collusion, affairisme, comportements mafieux, mensonge, mépris de la population : l'éolien cumule tous les ingrédients qui gangrènent notre société.

 

En plus du tarif qui leur est garanti sur 20 ans avec "l'obligation d'achat", les propriétaires de parcs éoliens (des sociétés souvent étrangères) bénéficient d'énormes avantages de l'État français et de l'Europe. Ces avantages sont : défiscalisations, déductions d'impôts, aides sur fonds publics, subventions de l'Europe, aides de la BEI (banque européenne d'investissement), prêts à taux zéro de l'ADEME.

Par ailleurs, les sociétés éoliennes appâtent les naïfs avec les "participations citoyennes" et les "intérêts miracles". Aucun autre secteur de l'industrie ne bénéficie d'avantages aussi énormes.

C'est pourquoi tous les escrocs de l'éolien arrivent en courant pour bouffer le gâteau sur la tête des consommateurs et des contribuables. C'est tellement juteux que de grosses entreprises et même des banques, qui n'ont aucun lien avec l'énergie, investissent dans l'éolien.

Ainsi, sous des noms très évocateurs, comme "Les éoliennes des champs fleuris", naissent des sociétés-écrans qui pourront facilement mettre la clef sous la porte quand le vent aura tourné, laissant à l'abandon et à la charge des communes les magnifiques ferrailles.

En attendant, avec le pognon citoyen, sucé sur nos factures EDF et nos feuilles d'impôts, des comptes se remplissent à Panama ou au Luxembourg.


Des décisions cruciales qui engagent l'avenir de tout un pays sont prises dans un climat où l’éolien est posé aux français comme une évidence :
bonne conscience de faire reculer le nucléaire alors qu'il n'en est rien ou d’agir pour le climat, alors que c'est tout le contraire! emplois créés au service de la planète, fiscalité mise au service du monde rural ...etc
Toute personne qui penserait autre chose, risque d'être taxée d'hérésie et s'attire les foudres de "la sainte écolo-inquisition" conduite par le vice-président de l'assemblée national François de Rugy.

 

Quelqu'un résumait ainsi la course folle à l'éolien:

En constatant que le communiste ne fonctionnait pas, les communistes de l’Union Soviétique en déduisaient que c’était parce qu’il n’y avait pas assez de communisme. On peut le transposer aux éoliennes, ça ne marche pas parce qu’il faut en mettre plus. On est proche de tenir là une définition de la bêtise !

 

Quand un ingénieur explique, détaille et démontre aux parlementaires l'inefficacité de l'éolien dans la transition énergétique, la contribution de l'éolien au réchauffement climatique, il s'adresse à un groupe de politiciens inféodés au lobby éolien, les uns dans une relation de "copinage politique", les autres par conformisme, refusant de remettre en cause la fausse idée d'un éolien prétendument salvateur, durable, écologique, économique et de clamer tous en cœur : "la France doit combler son retard dans l'éolien"

 

De même, expliquer à ces gens que le retour de l’expérience allemande pour ne pas dire l'échec allemand et des pays nordiques, montre que les éoliennes industrielles ne constituent pas une source d’énergie de substitution, mais une source multiple de problèmes et de pollution revient à expliquer l'évidence et l'urgence d'une marche arrière.

Hélas pour la France, par idéologie pour certains parlementaires, par intérêt personnel pour d’autres, par conformisme pour beaucoup, cette manœuvre impérative qui s'impose, ne semble pas exister dans l’Hémicycle de l'assemblée nationale.

 

La tournure mafieuse qu'a pris l'éolien en France ne manquera pas d'interpeler les citoyens électeurs français sur la présence des ces députés sur les bancs de l'assemblée nationale.

Académie de médecine communiqué du 9 mai 2017

Académie des sciences rapport du 19 avril 2017

Académie des beaux arts 2007 (rapport sur les éoliennes)

 

LISTE DES 67 DEPUTES QUI ONT VOTE LE MASSACRE DE LA FRANCE PAR LES EOLIENNES INDUSTRIELLES

Pour la région Bretagne, nous trouvons 10 députés :

 

Côtes-d'Armor Mme Corinne Erhel, Mme Viviane Le Dissez, Mme Annie Le Houerou, M. Michel Lesage

Finistère : M. Richard Ferrand, Mme Chantal Guittet, Mme Annick Le Loch

Ille-et-Vilaine : M. Jean-René Marsac

Morbihan : M. Paul Molac et M. Hervé Pellois


Ils ont successivement contribué à dégrader la vie de millions de français

Prétextant des motifs écologiques, ils ont successivement contribué à dégrader la vie et à porter atteinte à la démocratie de millions de français au plan sanitaire, énergétique, écologique et patrimonial.

 

Ségolène ROYAL née le 22 septembre 1953 à Ouakam (Sénégal)
Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat - du 25 Aout 2014 au 17 mai 2017.
Décret n° 2017-81 du 26 janvier 2017 entré en vigueur : le 1er mars 2017
Les éoliennes dispensées de permis de construire !!! (article R. 425-29-2 du code de l'urbanisme, introduit par le décret n° 2017-81)
Trois textes mettent en œuvre la réforme de l'autorisation environnementale, une ordonnance et deux décrets parus au Journal officiel du 27 janvier 2017. Face au dogme de l'éolien : un diktat gouvernemental de plus qui réduit les français au silence.

François BROTTES né le 31 mars 1956 à Valence

Président d'une "commission spéciale"  très controversée pour sa sulfureuse doctrine de l'éolien.

Le 03 mars 2015, le Sénat vote un amendement nécessaire tendant à faire passer la distance d'éloignement des éoliennes aux habitations de 500 à 1000 mètres. L'article 38 bis BA, dans sa rédaction issue des travaux du Sénat précisait :
« La délivrance de l’autorisation d’exploiter est subordonnée à l’éloignement des installations d’une distance de 1 000 mètres par rapport aux constructions à usage d’habitation, aux immeubles habités et aux zones destinées à l’habitation définies dans les documents d’urbanisme en vigueur à la date de publication de la même loi. »

Pour retoquer la distance des 1000 mètres, début 2015, la ministre S. ROYAL dans une certaine confusion, reprend devant les médias, les éléments avancés par les lobbyistes de l'éolien.
C'est ainsi que le 16 avril 2015, les députés membres d'une "commission spéciale" acquis à la cause de l'éolien,  modifient l'amendement sénatorial en ramenant la distance d'éloignement à 500 mètres.

Une issus inhumaine et dramatique pour des centaines de milliers de familles. Une bombe sanitaire à retardement.

François Brottes et sa ministre de tutelle auront-ils un jour à rendre des comptes devant la justice ?

Plus de détails dans le communiqué de presse de la FED (le 24-07-2015)

Article Contrepoint.org

Jean-Vincent PLACE né le 12 1968 à Séoul
Secrétaire d’État à la Réforme de l'État et à la Simplification - du 11 février 2016 au 10 mai 2017.
Au mépris des lois de l’environnement et sans aucune protection des riverains, Jean Vincent Placé porte un décret concernant la suppression des demandes de permis de construire préalables pour moderniser les éoliennes existantes sous le nom de Repowering.
(augmentation des hauteurs, des puissances, des voiries d’accès, des poste de livraisons, etc...)
Article Contrepoint.org

Sébastien LECORNU né le 11 juin 1986 à Eaubonne (95)
Secrétaire d'État auprès du ministre d'État N. Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire depuis le 21-06-2017.
Porteur d'un décret visant à museler l’opposition des citoyens et des associations loi 1901, par la mise en place de procédures dérogatoires au droit commun français et plus particulièrement celle concernant la suppression des Tribunaux Administratifs au bénéfice exclusif des lobbys éoliens et au détriment absolu des populations.

Cette fois, S. Lecornu met le couvercle sur le cercueil des droits élémentaires des citoyens concernés, tout le monde en fait.

Consultation publique (une pantalonnade de démocratie)

Article SPPEF

Courrier FED à Nicolas Hulot

 

 

QUAND LE WWF FRANCE SOUTIENT UN PRÉDATEUR DE L'ENVIRONNEMENT.

Le Conseil Mondial pour la Nature, dans une clarification des effets des parcs éoliens sur la biodiversité dénonce le grand carnage que l'on cache aux français (mortalité de 100 à 300 oiseaux et 200 à 600 chauves-souris par éolienne et par an)... article à lire impérativement.

 

Le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel de Bretagne (CSRPN) émet le 12 Décembre 2013 "un avis défavorable à l'implantation de parcs éoliens dans les secteurs qui jouent un rôle important pour la biodiversité et, à ce titre, dans les landes et les espaces boisés à forte naturalité, quelle que soit leur taille."

La Sté les moulins du Lohan rachetée par l'investisseur éolien BORALEX déroge, avec la complicité de l'état, aux dispositions de l’article L. 411-1 du code de l’Environnement pour atteinte et destruction de 60 espèces protégées dans la forêt de Lanouée sur un secteur de 330 ha, alors que le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN) avait rejeté le 08 Octobre 2014 ladite dérogation.

 

Et le WWF, il fait quoi pendant ce temps ?

Prétextant la réduction de l’empreinte écologique et la promotion d’une économie du moindre impact, le WWF France se décrédibilise en cautionnant un industriel de l'éolien qui n'a cure des recommandations des conseils scientifiques de protection de la nature et dont la seule préoccupation est la progression de son chiffre d'affaire.

Adoubé et promu par le WWF France, BORALEX bétonne, détruit les biotopes et assassine la nature.

Le WWF une marque de protection de la nature reconnue mondialement, est de mèche avec les plus gros pollueurs du globe. Le WWF « efface » les crimes écologiques liés aux affaires des compagnies tel que BORALEX, qui détruisent actuellement les dernières forets vierges et habitats naturels restant sur notre planète, pendant que la fondation accepte leur argent entaché du sang des espèces protégées.

...triste, abject et affligeant !

Après avoir visionné cette enquête effarante de Wilfried Huismann ...vous comprendrez :

LE SILENCE DES PANDAS

 

 

 

Si vous avez 2 mots à leur dire :   wwf-contact@wwf.fr

EOLIEN : production intermittente, rendement énergétique pathétique et  conséquences CLIMATICIDES.

Le facteur de charge (FC) d’un parc éolien correspond au rapport entre l’énergie effectivement produite durant un laps de temps donné et l’énergie que ce parc aurait pu générer à sa puissance nominale pendant la même période.

 

Exemple avec l’année 2016 pour la Bretagne  (source RTE) :

*Puissance éolienne totale installée au 31-12-2016 = 913MW

*Puissance éolienne produite en 2016 = 168.6MW     (1477000MW/(365j x 24h))

 Facteur de Charge = (puissance produite pendant 1 an) / (puissance nominale pendant 1 an)

 

Facteur de Charge de l'éolien en Bretagne = (168.6MW / 913MW) x 100 = 18.46%   ...arrondi à 19% par RTE

…soit plus de 81%  d’IMPRODUCTION !

En jours de production : 365 jours x 18.46% = 67.4 jours ....................pathétique !

En claire l’éolien en Bretagne, en raison de l’intermittence du vent n’a produit en 2016 que 18.46% de sa puissance installée correspondant à 67.4 jours de production pour 297 jours d’improduction.

Et comme ci cela ne suffisait pas, le peu d'énergie produit ne l'est pas au bons moments; quand il fait froid par exemple ou aux horaires de demandes industrielles et domestiques.

 

Précision : ce taux de charge est souvent mal interprété par les gens qui comprennent qu’une éolienne ne tourne que 19 à 24% du temps.

NON, une éolienne peut tourner 80% du temps …simplement sans avoir le couple dont elle a besoin pour produire en partie ou au plein de sa puissance. Une éolienne  qui tourne ne signifie pas qu'elle produit du courant ...elle peut même en consommer.

L'hiver , alors que la fumée s'élève à la verticale des cheminées de nos chaumières par absence  totale de vent, il n'est pas rare de les voir s'animer, parfaitement synchro : délestage RTE ?  contraintes techniques ? mode antigel ? 

 

RTE rend public ses données de production et de consommation d'électricité par filière sur son site  éCO2mix
il faut toujours avoir à l'esprit en consultant ces données que :
- pour 1 MW d'électricité éolienne produite, il y a 4.35MW d'installés
- une éolienne de 2.5 MW coûte 1,5 million d'euros + son raccordement et son entretien aussi exorbitants.
- les pics de consommation coïncident rarement avec les pics de vent
- les productions d'électricité carbonée (gaz + charbon + fioul) relayent l'éolien trop intermittent (émission de Co²  chaque jour avec 

 des pics récurrents à 9H00 et 20H00)
- le MW éolien ultra subventionné est payé 2 fois par le consommateur (en tant que contribuable et consommateur) avec la taxe CSPE qui explose sur nos  factures d'électricité.
- dans nos campagnes, vivent des familles qui souffrent en silence, dont le quotidien est sacrifié et leur patrimoine dévalué.

 

Malgré cette réalité, la France fonce dans le mur avec un  programme éolien ruineux pour les français (taxe CSPE qui a augmenté de 750% depuis sa création) qui produira une énergie aléatoire qu'il faudra compenser à plus de 75% avec des centrales thermiques carbonées fonctionnant au gaz ou au charbon. Conséquences:

- le paysage français mutilé (voir le résultat actuel en Allemagne)

- le montant de la facture EDF qui s'envole

- des périodes de production (vent) qui ne correspondent pas aux pics de consommation

- les riverains de ces machines condamnés à en subir les nombreuses conséquences

- et le comble : des émissions de CO2 décuplés --> pollution / microparticules et réchauffement du    

   climat (silence assourdissant des écologistes à ce sujet !)         

 

Ces 75% d'énergie carbonée produisent de toute évidence plus de polluants que le vent n'en épargne pendant ses 25% d'activité.

Vu dans son intégralité, l'éolien augmente indiscutablement la pollution et la température de la planète. Cette réalité (taboue pour certains) est irrécusable.

 

La FEE (France Energie Eolienne) affirme que les éoliennes tournent 80% du temps, lorsque le vent souffle entre 14 et 90 km/h, selon les modèles d' éoliennes, une machine n'atteint sa capacité de production optimale qu' aux alentours de 12 m/s , soit environ 40 km/h. Le reste du temps, l' éolienne n' a qu' une production partielle, voire même pas de production du tout.

Dans le cas où l'éolienne est en « rotation assistée », c' est à   dire   que   c'est   un   moteur électrique   qui   la   fait   tourner   pour   des   raisons   techniques (refroidissement, ou nécessités mécaniques...). Dans cette situation, l'éolienne ne produit pas d'électricité, elle en consomme !

Le puissant lobby éolien qui finance les média, infiltre le milieu politique et achète la collaboration des communes avec la complicité de l'état est parvenu à faire qualifier ces gigantesques moulins qui dépendent de centrales à CO²  d'énergie renouvelable !

 

Vous souhaitez aller au fond des choses, lisez ce qui suit :

100% renouvelable pour pas plus cher, fastoche ?Pourrait-on alimenter la France en électricité uniquement avec de l’éolien ?

 

WINDKRAFTANLAGEN : DAS DEUTSCHE GIFT

Même avec des éoliennes derrière chaque clocher, l'électricité allemande sent mauvais ; elle sent le gaz russe, le charbon d'ailleurs, et la spécialité locale, le lignite.
Les éoliennes allemandes sont le cache-sexe du lignite allemand.
Électricité allemande : 52 % d'énergie fossile en 2015.
Électricité française : 6 % d'énergie fossile ; sans lignite.
Les arbres d'acier des éoliennes cachent la gigantesque forêt fossile allemande.                        ARTICLE MEDIAPART


 Parcs éoliens : la santé des riverains en DANGER

Depuis longtemps les riverains de parcs éoliens disent leur souffrance aux institutions de l'état qui continuent de les ignorer, contribuant ainsi sciemment à l'amorçage d'une bombe sanitaire à retardement.
Cette fois dans un rapport explosif, ce sont les médecins allemands réunis en congrès à Francfort du 12 au 15 mai 2015 qui lancent une alerte sur les graves carences des critères de danger retenus et tout particulièrement sur les risques liés aux basses fréquences et infrasons.
Ce rapport souligne les effets sanitaires néfastes des fréquences éoliennes inférieures à 1 Hz et mentionne leurs effets potentiels même en l’absence de toute rotation des pales, sous la seule action des vibrations solidiennes générées par le mat jusqu'à 10km.

Le 17 juin 2015, le ministère de la Santé finlandais vient de rendre un rapport, demandant une distance minimum
de 2 km, celle de 3 km (2miles) s’étant même révélée notoirement insuffisante à Vaasa ou Raahe.
Ce rapport, téléchargeable dans la presse finlandaise, stipule, en conclusion : « Les acteurs du développement de l’énergie éolienne doivent comprendre qu’aucun objectif économique ou politique ne doit prévaloir sur le bien être et la santé des individus. »


En France, le principe de précaution a choisi son camp, ce n’est donc pas celui de la santé.
Lire l'article d’Économie Matin (18-05-2015)

Scandale sanitaire éolien en Grande Bretagne  (16-03-2016)

 

Vous, votre famille, vos voisins ou concitoyens, êtes victimes de nuisances causées par un parc éolien, vous pouvez remplir le formulaire de réclamation à l’encontre du fonctionnement d’une ou de plusieurs installations classées industrielles.
Ce formulaire est à renvoyer à la préfecture de votre département.
Pour le Morbihan :
Préfecture du Morbihan
24 Place de la République
56000 Vannes

 

copie au Ministère des solidarités et de la santé

14, avenue Duquesne

75350 PARIS 07 SP


INFRASONS éoliens : souffrance des riverains vs intérêts financiers et omerta.

Une éolienne peut vibrer même sans rotation des pâles et lorsqu'elle tourne, elle génère de fortes émissions sonores.
Or les infrasons produits ne sont pas retenus par les murs des habitations. De plus, la signature infrasonique est quasi similaire à trois ou neuf kilomètres de distance.
Les agressions infrasoniques sur l'organisme se font insidieusement car elles ne sont pas perceptibles par l’ouïe (sons trop graves). Si les infrasons sont inaudibles, leur pression acoustique peut se ressentir à partir d’une certaine intensité, en particulier par l’intermédiaire des vibrations résonant au travers du crane et de la cage thoracique : les infrasons provoquent alors une gêne physiologique à l’origine de troubles physiques et psychiques. Les vibrations des infrasons peuvent provoquer :
- dans l’oreille interne : des acouphènes et vertiges,
- dans les globes oculaires : des troubles de la vue,
- dans les organes digestifs : des nausées, des diarrhées,
- dans le cœur : des tachycardies, augmentation de la pression artérielle,
- dans le cerveau : des céphalées.
- Comme pour toutes les autres pressions vibro-acoustiques : irritabilité, stress, asthénie, troubles de la
vigilance et de la mémoire.
Les émissions d’infrasons courtes et de faible intensité sont très peu nocives à moins d’une sensibilité individuelle exacerbée ; ce sont des durées d'exposition longues et/ou d’intensité forte qui produisent des effets délétères. [Étude sur les risques sanitaires générés par les éoliennes]

L’AFSSET dont se réclame le législateur en déplore très explicitement « la plus totale ignorance » concernant les critères retenus et rappelle la nécessité d’étudier les risques liés aux infrasons. (p7/7 du rapport « original »)
La France ne prend en compte les basses fréquences qu’à partir de 125Hz (code de santé publique).
A la suite des travaux sur les infrasons, le Danemark de son côté a durci sa législation en prenant en compte des fréquences éoliennes à partir de 10 Hz depuis 2011.


Le tribunal Australien « Administrative Appeals Tribunal » (AAT) a jugé le 04-12-2017 que le système de pondération de mesure du bruit en décibels dB(A) n'est pas un moyen approprié pour mesurer  les basses fréquences et infrasons générées par les éoliennes .


De façon assez incroyable, l’arrêté du 26 aout 2011 dispensait les éoliennes françaises de tout contrôle
des basses fréquences !

Achetés par le puissant lobby éolien, nos responsables politiques, du simple conseiller au parlementaire se conduisent en égoïstes à tous les niveaux, en ne pensant qu'à leur propre intérêt au mépris de la santé des français.

Il est du devoir de chaque citoyen de réagir, dans le cas présent en manifestant son opposition devant tant de convoitise et d’indifférence.
Aucun lobby n'a vocation à primer sur la santé humaine.

infrasons éoliens à l'intérieur d'une maison

infrasons éoliens en extérieur



Apologie de l'éolien dans les écoles.

Le lobby éolien (ADEM, conseil régional ...) s'autorise des interventions dans les écoles pour inculquer de manière subliminale, sa doctrine aux enfants.

L'enfant, trop jeune pour se faire son libre arbitre, considère comme "vrai" ce qui lui est sélectivement enseigné : "les éoliennes, c'est bien et c'est joli, ça fait de l'électricité propre et gratuite et ça pollue pas la planète" ...après avoir chanté une chansonnette et confectionné des petits moulins à vent, bien sûr.

Pas un mot sur l’hécatombe des chauve-souris (espèce protégée) dont les poumons  éclatent au voisinage de pales d’éoliennes. On ne leur parle pas non plus du nombre d’oiseaux, y compris les rapaces et grands migrateurs qui meurent heurtés par les pales des éoliennes. Et surtout pas un mot sur  les riverains parfois de leur famille, victimes du bruit et des infrasons.    Aux enfants, on dit tout ou on dit rien.

Les enseignants qui se rendent complices de ce qui s'apparente à de l'assimilation idéologique en ont-ils conscience ?

L'éducation nationale et les parents d'élèves approuvent-ils et connaissent-ils le contenu de ces interventions de pédo imprégnation ?

exemple-1

exemple-2

exemple-3

exemple-4

 

Bail emphytéotique : contrat à haut risque.

A quels problèmes les propriétaires du terrain s’exposent-ils pendant et au terme de ces contrats ?

Le propriétaire du sol signe un bail d’une durée généralement supérieure à 18 ans.

Le bail est cessible et nantissable; les propriétaires terriens signataires de ces contrats authentiques en ont-ils bien compris toutes les conditions et saisis les subtilités ?

 

A la fin du bail, l’éolienne devient sauf clause contraire du bail, la propriété du propriétaire terrien.

Le promoteur est responsable de l’entretien de l’aérogénérateur pendant la durée du bail. Il est alors tenu de démanteler l’éolienne à ses frais. Pour ce faire la Loi le contraint à déposer un montant de 50 000€ pour faire face à cette obligation.

Deux types de problèmes doivent être évoqués :

  • D'une part il est probable que le coût du démantèlement d’une machine industrielle de 150m de haut s'élèvera bien au-delà de 50000€.  Les promoteurs éoliens disent que non ; c’est tout juste si cela ne rapporte pas de l’argent !   Les estimations les plus raisonnables estiment le démantèlement d’une éolienne à au moins 400 000€
  • D'autre part le risque est l’abandon du site par le promoteur à l’expiration du tarif d’achat, c’est-à-dire au bout de 15 - 20 ans, pour non rentabilité et arrêt de l’exploitation.

Il en va de même si la société propriétaire du bien (en fait la plupart du temps une société écran créée pour l’occasion avec un très faible capital) dépose son bilan ou disparait pour une raison ou une autre.

A ce moment ce sera le propriétaire du terrain (emphytéote) qui se retrouvera en charge de l’éolienne sous la forme d’une friche industrielle avec ses nuisances, avec une obligation de sécurisation de l'installation et de son démantèlement.

Si c’est le cas, lui ou ces héritiers risquent de perdre gros car le coût de démantèlement excédera de loin les revenus des loyers cumulés durant le bail.

 

Que prévoit la loi française ?

Elle fait porter, normalement, le démantèlement en fin de vie, hors fondations qui resteront en terre, sur l’industriel exploitant le site. Elle lui impose, nominalement, de provisionner dès le début du plan de financement global, ce à quoi il s’oppose ainsi que certains parlementaires : « l’amendement n°764 vise à ce que les garanties financières prévues par la loi ne soient pas exigées au début de la procédure »  proposition de Mr Philippe PLISSON

Toutefois, la responsabilité in fine, si l’exploitant fait défaut, est reportée sur les propriétaires ou héritiers des terrains (décision du conseil d’état « arrêté Wattelez II » du 26 Juillet 2011).

 

Proposez à un promoteur éolien de lui vendre une petite parcelle de terrain pour y mettre son éolienne, il invoquera 1000 raisons pour décliner votre offre.

Il est étonnant que l'état soutienne des promoteurs éoliens, auteurs de tels baux.

Il apparait incompréhensible qu'un préfet  accorde ces permis de construire et autorisations ICPE : les baux emphytéotiques sont précisément annexés aux demandes de permis déposés en préfectures.

Ce que les propriétaires doivent savoir

Bail emphytéotique attention DANGER

Télécharger
Devis de démentèlement d'une éolienne
Devis démantèlement Eolienne.pdf .pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB

Perturbation de la réception TV et de la 4G par les éoliennes

Nos antennes de réception TV sont pour les unes dirigées vers l'émetteur de Bécherelle (35) et pour les autres vers l'émetteur de Vannes-Moustoir'ac (56) Cliquez ici et renseignez votre localisation pour connaitre votre émetteur TV.

Si un parc éolien est en projet entre cet émetteur et à quelques km de votre domicile, vous risquez des perturbations hertziennes.

A la demande du ministre chargé de l’Industrie,  l’Agence Nationale des Fréquences (ANF) a réalisé dès 2002, un Rapport officiel et très complet sur le problème.

Les perturbations de réceptions numériques peuvent se traduire par des images arrêtées ou pixelisées avec une possible absence ou coupure de son et ce de manière aléatoire et intermittente (comme les éoliennes).

Les promoteurs éoliens sont tenus d'apporter une solution aux foyers dont la réception est perturbée par leurs parcs éoliens, généralement un dispositif de réception par satellite ou par le câble.

Mais ATTENTION !

Les gens souhaitant l'une ou l'autre de ces solutions sont souvent invités par le promoteur éolien à signer un document qui peu comporter une clause abusive par laquelle le signataire s'engage à renoncer à toute poursuite de quelque nature que ce soit. La plupart signe le document sans l'avoir bien lu ou pensant ne pas avoir les moyens de faire autrement. Il en va de même pour les remplacements d'ouvertures pour insonorisation. Chacun à la possibilité de demander une assistance juridique au près de son assurance responsabilité civile.

Soyez vigilent et surtout REFUSEZ cette clause abusive.


Le mouchard LINKY  nocif et dangereux, imposé dans nos maisons

Alors que le Parlement a adopté le 29 janvier 2015 une loi interdisant l’utilisation du wifi dans les lieux d’accueil des moins de 6 ans, il autorise le 21 juillet 2015 le déploiement du dispositif LINKY qui va

- irradier en permanence des ondes électromagnétiques sévères dans toutes les maisons (altération et 

   inhibition de l'activité encéphalique avec risques de cancers assorti d'un palmarès de conséquences

   sanitaires)

- fliquer et piloter la consommation d'énergie des familles françaises (Big Data)

- obliger dans de nombreux cas à la souscription d'un abonnement à une tranche supérieure

- augmenter le risque d'incendie, l'appareil n'est pas fiable à 100% ERDF  qui en est conscient se dégage 

  de toute responsabilité dans son nouveau contrat

- augmenter la facture, le système dans son ensemble est coûteux et énergivore. Devinez qui va payer?

 

En plus de nous plumer avec la taxe CSPE, les lobbyistes de l'énergie vont-ils maintenant nous imposer leurs tueurs silencieux dans nos habitations ajoutés à l'installation de 700.000 concentrateurs partout sur le territoire ?
Avec l'obligation présumée des compteurs LINKY, un pas vient d'être franchi par une oligarchie qui, pour se remplir les poches, s'immisce jusque dans nos foyers et n'hésite pas à les irradier.
Les gouvernements Allemands et  Autrichiens qui ont refusé ces "compteurs intelligents" malgré les directives européennes ont-ils plus de respect pour leurs citoyens ou se rappellent-ils d'une période sombre de leur histoire où l'on usait de méthodes semblables aux dictatures fascistes et totalitaires ?
Des pétitions d'opposition affluent des 4 coins de France, mais ces politiques qui roulent pour les lobbys de l'énergie s'en fichent au point de vous mentir en vous regardant droit dans les yeux.
Il est plus que temps d'arrêter de faire les moutons, d'en parler autour de nous et de réveiller les naïfs.
Notre intégrité, notre santé et celle de nos enfants ne valent-elles pas une prise de conscience collective et une résistance commune ?

Imposer le compteur Linky n'est pas légal. Pourquoi ?
L'obligation d'un objet connecté à un citoyen est anticonstitutionnelle, dans le cadre de la Loi sur la Transition Energétique le mot Linky ou obligation de compteur n'apparait pas, donc le Conseil Constitutionnel n'a pas ni validé, ni étudié cette hypothèse.
Dans tous les cas ce qui lie les deux parties, c'est-à-dire le client consommateur à la SA EDF/ERDF ce sont les termes de son contrat de droit commercial, le reste n'est que de l'enfumage.
Par contre si le client ne manifeste pas d'opposition à l'installation du système de comptage connecté Linky de facto il accepte tacitement tous les termes du nouveau contrat, dont l'essentiel est celui de la facturation de son nouveau type de contrat non plus sur la base du KWh, mais sur la base du KVA (énergie apparente qui engendre une surfacturation pour plus de 10 millions d'abonnés) et de la fourniture non plus d'une seule fréquence de la marchandise, c'est-à-dire de l'énergie électrique en 50 HZ, mais en bi-fréquences Hz et KHz radiative du Courant Porteur en Ligne (CPL) qui génère la Dirty Electricity. Une nouvelle pollution en champs proches dans tous les appartements, donc nocive pour la santé en l'absence d'installation conforme. Rares sont ceux qui possèdent un réseau électrique blindé dans leur maison.

Comment refuser le Linky ?
C'est très simple, lorsque vous recevrez ou serez informés de l'installation du Linky, vous envoyez en retour une lettre recommandée AR à l'expéditeur ERDF d'un courrier  de refus

(faire un copier/coller et compléter : nom, prénom, adresses, références, signer et envoyer en recommandé avec AR).

Sur ce site, il est possible de connaitre la date d'installation prévue du très contesté compteur en rentrant le code postal.

 

80% des abonnés possèdent un contrat avec EDF ERDF antérieur au 1er février 2014, ce contrat qui se réfère à la norme NF EN 50 160 précise qu'une seule fréquence (50 Hz) doit leur est délivrée sans que la nature et la qualité l'électricité puisse être modifiée. Or, pour pouvoir installer le compteur communiquant LINKY, le nouveau contrat (12 pages illisibles pour le plus grand nombre) prévoit la délivrance d'une fréquence de 95 Khz à 490 Khz. C'est entre autre à ce titre que juridiquement, les abonnés sont en droit de refuser ce nouveau contrat par courrier recommandé avec AR
Pour les 20% d'abonnés restant qui ont un contrat ultérieur au 1er février 2014, ils peuvent également refuser le nouveau contrat au motif de la loi n° 2006-1537 du 7 décembre 2006 relative au secteur de l'énergie qui ne prévoit pas le contrôle à distance des appareils électriques.
(Ce qui est de facto valable pour les abonnés antérieurs au 01-02-2014)


Que va-t-il se passer suite à un refus du Linky ?
Pour le moment rien, néanmoins face à la montée en charge des refus du Linky, une taxe assimilable à un racket est à l'étude par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), son montant est de 19 euro HT/mois ceci pour compenser les frais engagés par ERDF pour le relevé "à pied" (manuel) du compteur de ceux qui ont refusé le Linky.

Tout le monde aura compris, c'est de l'argent qu'ils veulent...

 

Plus d'information au près de l'association Liberté Environnement Bretagne de PONTIVY au 06.68.24.86.97.