Carte d'identité de l'association

Association : VENT DE FORET.
Identification R.N.A. : W563004911
No de parution : 20140012
Département (Région) : Morbihan (Bretagne)
Lieu parution : Déclaration à la préfecture du Morbihan.
Type d'annonce : ASSOCIATION / CREATION
Déclaration à la préfecture du Morbihan. VENT DE FORET.
Date de la déclaration : 27 février 2014.

Objet : préserver la qualité de vie des habitants proche de la forêt de Lanouée, les activités humaines, la biodiversité, les paysages, le patrimoine naturel, bâti, historique et culturel face aux projets éoliens ou autres, d’agir pour la sauvegarde de ses intérêts dans le domaine de l’environnement, de l’aménagement harmonieux et équilibré du territoire et de l’urbanisme, d’informer les riverains de tous projets les concernant (impacts et conséquences) ; elle exerce son action en priorité sur les communes de Lanouée, les Forges, la Croix-Hélléan, Hélléan, Saint-Malo-des 3 Fontaines, le Cambout, La Grée-Saint-Laurent, Josselin, Mohon, Guilliers, Bréhan, Pleugriffet, Guillac, Saint Servant-Sur-Oust, Lantillac, Buléon, Guégon, Taupont, La Trinité-Porhoët, Plumieux, Evriguet, Radenac, Réguiny, Saint-Etienne-du-Gué-de-L’Isle.

 

Siège social : PENFRA, 56490 Saint-Malo-des-Trois-Fontaines.

L’association Vent de Forêt n’est pas une association de « contre tout » mais une association opposée au « n’importe quoi », notamment au dogmatisme de l’éolien qui ne respecte rien, pas même les espaces naturels tel que la forêt de LANOUEE.

Loin de promouvoir l’énergie nucléaire, la peste (entendez le nucléaire) ne justifie pas le choléra (l’éolien).

Nous ne sommes pas les premiers à dire qu’il y a bien d’autres mesures à prendre que de mutiler la France avec ces machines nuisibles à plus d'un titre et au rendement pathétique.

La société ne cesse de se créer des besoins inutiles : il suffit pour s’en convaincre de visionner l’évolution ahurissante de l’éclairage (enseignes publicitaires, éclairage de zones industrielles et autres voies publiques…)

Nos ordinateurs et nos portables ne sont pas en reste, ils nécessitent des technologies de connexions (antennes relais) et des moyens de stockages (data-centers)  qualifiés d'ogres énergivores qui consomment 9% de notre électricité. Voir ici.

Il est insensé de croire que l’on peut réduire les émissions de gaz à effet de serre significativement sans réduire massivement notre consommation énergétique.

De ce point de vue, la « croissance verte » portée par l'état, qui élude la question de nos modes de vie, est une mystification absolue à destination du grand public lui-même disposé à croire cette histoire enchantée.

L'avenir ramènera sans doute tout le monde à la réalité ...il sera trop tard.

L'association Vent de Forêt relayée dans la presse

L'association Vent de Forêt, ses membres aidés de nombreux soutiens, alertent la population de notre région des dérives d'industriels de l'éolien et de leurs conséquences, de la complicité de l'état et de la complaisance d'élus peu scrupuleux ...la presse relaie les actions de l'association.